Se mettre en couple, une « nécessité vitale » ?

Se mettre en couple, une « nécessité vitale » ?

Romantic Couple at SunsetSelon les lois de la nature, comme tout animal l’homme doit se reproduire. Mais ce que l’on oublie c’est que selon ces mêmes lois, une partie des êtres humains, estimée à 20%, ne se reproduisent pas.

Certains engendrent beaucoup de progénitures, d’autres moins et d’autres aucune.

D’après mon expérience et plusieurs sources d’informations que j’ai récolté sur la toile, je classerais les gens en trois catégories distinctes :

-Ceux dont la vie sentimentale et/ou familiale occupe une place très importante dans leur vie.

-Ceux qui ne sont jamais en couple et dont la personnalité est vouée à autre choses (passion du métier, des voyages, des jeux ou d’autres activités). Cette catégorie représenterait environ le cinquième de la population mondiale

-Enfin, il y a la catégorie intermédiaire : celle qui alterne la vie à deux et le célibat avec des durées très variables selon les personnes.

Donc mon conseil est le suivant :  engagez-vous avec une personne si et seulement si vous l’aimez et évitez d’essayer de vous « caser à tout prix ». Si d’un côté le regard de la société est un repère, il faut d’un autre en tenir compte avec certaines limites.

Acceptez-vous tel que vous êtes ! C’est de cette façon que vous vivrez heureux et que vous profiterez au mieux de votre vie.

Article connexe : Être en couple ou seul, que choisir?

Laisser un commentaire