Le pervers narcissisme

Le pervers narcissisme

pervers-narcissiquesUn pervers narcissique peut être un conjoint, un proche, un patron, un(e) collègue ou un(e) ami(e).
Séduisant et très sympathique aux premiers contacts, parfois réservé, il plait par son côté charmeur et flatteur. Cependant, à terme, un malaise s’installe. Et ses victimes entrent dans une spirale infernale de mal-être et de dévalorisation.

Les pervers narcissiques sont en fait de véritables parasites qui rongent notre estime et nous sommes tous amenés à croiser un jour ou l’autre une personne atteinte de cette pathologie. Ils représentent environ 2% de la population soit une personne sur cinquante.

La raison d’être de ces derniers : se valoriser en rabaissant les autres. Lorsque vous êtes avec un pervers narcissique, vous êtes en fait un objet sur lequel il s’appuie pour se valoriser.

On subit ce type de personnage surtout quand on est en couple avec alors que de l’extérieur, on ne peut pas vraiment se douter du malheur.

Les pervers narcissiques ont plusieurs visages. Sournois et très manipulateurs, ils peuvent être extravertis, séducteurs, cultivés, altruistes, quelquefois timides … Ils passent d’une facette à l’autre en quelques secondes à peine. Des comédiens nés. Ils ont malheureusement des côtés positifs, dont ils se servent pour mieux manipuler.

Ces virus fonctionnent de la façon suivante : ils recherchent souvent une cible particulière (personne naïve, faible de caractère par exemple…).

Voici un certain nombre de caractéristiques qui permettent d’identifier la perversion narcissique : culpabilisation de la cible, critique et dévalorisation, report de sa responsabilité sur elle, changement fréquent d’opinions, communication floue, mensonges, jalousie, violence conjugale

Vous devez donc fuir ce genre de personnage toxique! Et retenez-bien ceci : les pervers narcissiques ne sont compatibles qu’entre eux

Laisser un commentaire