Voulez-vous lire une lettre de souffrance et de désespoir?

Voulez-vous lire une lettre de souffrance et de désespoir?

Voici l’extrait d’une lettre d’une femme désespérée. Cette lettre était destinée à exprimer sa douleur mais aussi à sensibiliser la personne dont elle était amoureuse afin qu’elle prenne conscience du mal qu’elle a fait :

Tout ce que je ressent c’est une très profonde injustice. Ta rare présence, durant ces années, m’apportait un soupçon de réconfort. J’ai souffert de ne t’avoir vu que dans le même cadre, de ne pas avoir fait de sorti avec toi, discuter avec toi (j’y passerais des journées entières). Je comptait te voir plusieurs fois pendant les vacances d’été pour venir chez toi, sortir, faire des repas, te montrer plein de choses, je souhaitait aussi que tu viennent voir ma nouvelle maison. Malheureusement j’ai bien peur que mes souhaits ne soient que des rêves fantaisistes éloignés de la triste réalité. Tu as tellement d’amis, de relations que j’ai l’impression d’être pour toi une simple connaissance, une goutte dans un océan.

Vis-à-vis de toi, j’ai la sensation d’être insignifiant, inexistant, futile, inutile ; ce qui est sur c’est que j’ai un énorme complexe d’infériorité par rapport à toi, une personne que tout le monde aime, qui a amour-amitié à gogo, et moi c’est tout le contraire. Je me sens exilé de toi et j’ai comme l’impression de ne pas mériter ma place dans ta vie, sur-remplie. J’aurais tant voulu que tu découvre mon coté heureux, plein de bien-être, d’énergie, d’humour…

coeur brisé

Ta copine va te voir très souvent, elle a passé et va passer de très très longs moments de rêves et d’ivresse de bonheur. Et moi j’ai droit à quoi ? Je ressent au plus profond de moi comme une injustice cruelle.

Si je devais faire un vœux voici ce que je dirais : je veut qu’on se voit, pendant cet été, qu’on fasse ensemble des sorties, mais surtout et plus important que tout que pendant rien que quelques seconde il puisse se passer quelque chose d’une beauté incommensurable. Ça me toucherait très profondément et me marquerait, à en pleurer!

La différence entre moi et ta chérie est que j’ai vécue des périodes très difficiles (un de mes meilleurs amis est mort dans un accident de voiture, puis un an plus tard j’ai perdu mon boulot, ensuite je suis tombé en dépression…) mais si elle devient un jour dans le même état que moi pour une raison ou une autre, le laissera-tu tomber ? J’espère évidement que non, enfin si cette personne est la bonne.

Ton savoir-vivre qui est exceptionnel (bravo!)et qui contribue et contribuera à ta reussite dans la vie (travail, relations sociale…), te pousse à utiliser le bon sens de la morale. Mais ton inconscient, a-t-il réellement envie de suivre le sens de l’éthique, établit par notre société ?? Ton savoir vivre t’incite, par exemple,à répondre à mes messages, ou bien à me souhaiter bonne chance ou bonne vacances mais si tu n’agit pas alors que tu le peux, ces mots ne sont purement que des paroles en l’air.

Ton savoir vivre a le sens de la justice certes, mais en est-il de même pour le fond de ton cœur ??

Tu vas me dire que dans la vie il y a d’autre personnes, d’autres activités pour oublier, ect ect … mais ces phrases ne sont que des paroles en l’air et inconsciemment cela peut exprimer de la personne qui le dit et qui est concernée, une intention de débarras voire de rejet. En tout cas c’est comme ça que je le ressent, même si il est tout à fait raisonnable de me dire ça.

Chaque seconde, chaque minute, chaque heure est un enfer. Depuis quelque jours je ne fais plus rien , je pleure, je pense, je dort pour fuir la cruelle réalité, je m’isole dans ma maison, condamnée à être inutile, à ne pas être aimée pendant que toi tout le monde t’aime et te chéris. Il n’y a pas plus pénible que de garder la douleur pour soi, d’être seul et d’avoir personne pour consoler. Je suis au fond du gouffre.

isolement

Je ne sais pas comment qualifier cette douleur : parfois insupportable surtout quand la réalité me réveille brusquement la nuit,déchirante, épouvantable, parfois atroce, torturante, particulièrement pesante, très triste, dejetante, difficilement consolable…

Ce qui est triste, c’est que cette histoire ne s’est pas terminé comme la femme l’aurait voulu et le pire c’est que la personne qu’elle aimait est restée indifférentes. Tout ça pour vous dire à quel point l’insensibilité ou l’indifférence peut impressionner ! Toutefois, rassurez-vous la désespérée va beaucoup mieux depuis qu’elle l’a oublié. Si jamais vous êtes dans une situation aussi pénible que celle-là je vous invite à lire cet article : Comment faire face à une terrible déception sentimentale

Laisser un commentaire