Est-il moral de faire tromper une personne?

Est-il moral de faire tromper une personne?

tromperUne homme marié ou en couple depuis un certain temps trompe sa femme, parce qu’il a été séduit par une autre. Pour commettre un acte d’infidélité il faut être deux, mais la question qui est sujette à débat est : quelle est la part de responsabilité de chacun? Bien sur cela sous-entend que la maitresse est au courant de la situation du mari.

Difficile de donner une réponse claire étant donné que les opinions varient selon les individus, mais les deux idées les plus opposées sont qu’un grand nombres d’avis attribuent la faute entièrement au trompeur car il a failli à ses engagements tandis que d’autres pensent que les deux sont autant responsables l’un que l’autre.

Mieux vaut toutefois être dans le rôle de « complice du trompeur » que dans celui du trompeur lui-même. Mais par principe et par respects, c’est quelque chose que je préférerais éviter pour ne pas semer des zizanies ou briser des familles au détriment d’un bon moment passé, même si ce n’est pas rédhibitoire pour mes futures conquêtes contrairement à si je suis le trompeur.

Laisser un commentaire