Minimiser ses chances de se faire importuner par les hommes quand on est une passante

Minimiser ses chances de se faire importuner par les hommes quand on est une passante

Harcelement-de-Que les femmes soient habillées en jogging, en minijupe, outrageusement maquillées ou à peine réveillées, elles sont fréquemment interpellées dans la rue, par des hommes de tout âge et de tout milieux, plus particulièrement dans les grandes villes; mais la plupart de temps de manière non élégante et parfois dévalorisante : klaxons, compliments douteux, sifflements, regards lourds de sens, mots salaces, main aux fesses…Pour engager une discussion ou séduire, beaucoup d’hommes sont prêts à user de ces techniques ostentatoires.

Ce type de harcèlement est un phénomène de société allègrement tourné en dérision et sous-estimé, qui suscite aujourd’hui l’agacement général des femmes.

Parfois certaines, importunés jusqu’à plus de dix fois par jour, sont à bout.
Il n’existe aucun moyen d’y échapper totalement, mais il est tout à fait possible de diminuer le nombre de ces situations dérangeantes.

Voici une règle importante : Faites attention à votre apparence (habits, maquillage, coiffure…). Si il est très agréable de plaire aux gens qui vous entourent, il faut en assumer certaines conséquences. Plaire aux autres est une vertu, mais peut être aussi une source d’ennuis. Ayez une tenue correcte et surtout qui ne vous fasse pas remarquer.

Par ailleurs, beaucoup de femmes évitent de marcher seules et se font accompagné par des hommes. Celles qui ne marchent pas pour se promener regardent droit devant en se déplaçant vite, d’autres mettent une bague à l’annulaire…

Une réponse à to “Minimiser ses chances de se faire importuner par les hommes quand on est une passante”

Laisser un commentaire